Consultez nos nouveaux arrivages!

Les plaisirs de la table!

 

Il y a des vins qui nous marquent et avec lesquels on a envie de faire un bout de chemin. Il peut s’agir de grands vins qu’on se procure millésime sur millésime, comme une relation à long terme basée sur la confiance, ou bien d’un vin découverte et facile qui a tout pour séduire et faire partie du quotidien. Il y a un grand bonheur à partager une bouteille que l’on chérit avec un ami pour qui on sait que ce sera un plaisir réciproque. L’amour du vin grandit dans le partage et les plaisirs de la table.

Les vins proposés cette semaine sont des vins qui plairont particulièrement à ceux qui aiment accorder les vins au repas. Trois vins gastronomiques qui charment les sommeliers et les chefs des bonnes tables du Québec. Pour se faire plaisir, on y va en blanc, en rouge et en vin de dessert, trop souvent oublié. Disponibles en caisse de 6, c’est le temps de partager avec les amis qui ont cette passion commune, à coup de deux ou trois bouteilles chacun.

Sortez vos recettes, voici ce qu’on boit cette semaine!

- David

La Fleur Garderose 2017

Mon vin blanc de l’année et coup de foudre à tous les coups! Je suis tellement heureux et fier quand j’ai la chance de faire déguster ce sauvignon blanc de Bordeaux aux sommeliers en restauration qui prennent alors le temps de faire venir le chef afin qu’il puisse aussi goûter. Christophe Pueyo, vigneron de père en fils à Saint-Émilion, travaille au naturel cette cuvée en appellation Vin de France. Pourquoi pas en appellation Bordeaux? Simplement parce que c’est 100% sauvignon blanc, il n’y a pas les cépages traditionnels que l’on retrouve dans l’assemblage classique bordelais en blanc, soit le sémillon et la muscadelle. La Fleur Garderose, c’est du sauvignon comme on en trouve rarement : à la fois vif et ample, d’une superbe richesse aromatique, c’est long en bouche et on veut y revenir. Arômes de fruits blanc et jaune, minéralité sous-jacente, aérien, c’est mûr et frais à la fois… définitivement un vin pour manger! Cet été, essayez-le sur des guédilles de crevettes de Matane ou sur un tartare de saumon mangue et avocat. On pense fraîcheur et textures, il se marie facilement aux fruits de mer, profitez-en et régalez-vous. Prêt à boire et peut aussi prendre quelques années en cave. Une valeur sûre, aucun doute là-dessus! ACHETER

As Tourigas 2007

Kaboom! À la recherche de vieux millésimes ou de vin d’exception? Envie d’ouvrir une bouteille qui a bien maturé et qui offre une expérience unique? Cet assemblage du Douro, cuvée confidentielle et en quantité limitée de Joaquim Almeida, est une bombe! Fraîcheur étonnante à 12,5% d’alcool, voilà un rouge bien étoffé sur des arômes de chocolat noir, de cuir, de fruits noirs, de goudron, de torréfaction et des arômes tertiaires envoûtants. Rouge profond au pourtour tuilé, on laisse respirer en ouvrant la bouteille quelque peu avant de servir. On prend son temps une fois le vin versé, le nez évolue et exprime ses parfums… le Portugal dans la cour des grands! Jarret d’agneau du Québec ou médaillon de cerf et poêlée de champignons sauvages, je salive juste d’y penser! Dernières caisses disponibles, vous êtes prévenus... ACHETER

 

Voie du milieu 2015

Le paradis en bouche! On pense rarement aux vins de dessert, mais quel bonheur de s’amuser à faire des accords ou simplement de siroter un liquoreux en fin de repas ou en fin de soirée. Une gourmandise à avoir sous la main! Le domaine Geschickt, en Alsace, embouteille à chaque année cette grandiose vendange tardive de gewurztraminer. Et oui! Quand on pense complexité aromatique, difficile de trouver mieux : notes de lychee, de miel, de poires et de pommes confites, touche délicate d’eau de rose, c’est frais et gourmand avec sa touche de sucrosité qui illumine le regard de tous ses dégustateurs. D’une longueur infinie en bouche et d’un équilibre impressionnant, on laisse aller son imagination… Pour les sucrés-salés, on se lance sur les fromages d’ici! Pour les dents sucrées, il y a de quoi s’amuser avec un dessert caramélisé ou les tartes de saison avec les pommes et poires qui arrivent prochainement à maturité. Personnellement, le savourer seul, comme un dessert en soi, c’est fantastique. Pas trop froid, sinon vous n’aurez pas accès à toute sa complexité. On le sert frais et on savoure langoureusement chaque goutte. La beauté de la chose, c’est qu’une fois la bouteille ouverte, elle se conserve drôlement bien au frigo. Et pour ceux qui aiment faire vieillir les bouteilles en cave, La Voie du Milieu, c’est de l’or en barre! ACHETER