Consultez nos nouveaux arrivages!

Quand septembre revient

 

Quoi? Septembre la semaine prochaine? La rentrée? Oh là là… Vous êtes prêts? Les effets scolaires à compléter, le retour des boîtes à lunchs, l’incertitude des prochaines semaines avec notre nouvel ami, Truc-19, pour ne pas le nommer, les nuits qui rafraîchissent… Septembre! Quoique… de plus en plus, nos étés se prolongent aisément jusqu’à l’action de grâces avec des journées et des éclairages magnifiques. Oui, il y a encore place pour le camping, des sorties en nature, faire le tour des vignobles d’ici et profiter des terrasses en ville! Il faut faire le plein d’énergie et de force dans les prochaines semaines. Se gonfler de bonheur, de bons moments, de rires et d’amour, c’est ce qui va nous permettre à tous de passer la délicate période à venir. Soyons forts, voyons le positif et restons solidaires.

Dans les dernières semaines, nous avons eu la chance de venir vous rencontrer chez vous dans le cadre de dégustations à domicile. Une formule extra que nous continuons à offrir tant que les beaux jours le permettront. Mettre des visages sur des noms, échanger autour du vin et passer de beaux moments en votre compagnie, ça fait partie de la passion qui nous anime. Écrivez ou appelez-nous pour qu’on se trouve une date!

D’ici là, cette semaine on se fait trois vins rouges réconfortants et dynamisants pour la rentrée! Levons nos verres aux enseignants qui reprennent le flambeau auprès de nos enfants et adolescents dans un cadre plutôt particulier. On est avec vous!

 - David

Rio Fratta 2017

Syrah de caractère, au naturel! Elisabetta Montesissa est la coqueluche de l’Émilie-Romagne avec ses vins traditionnels que les amateurs s’arrachent… je pense entre autres aux frizzante Bonissima et Rosissima qui disparaissent aussi vite qu’ils apparaissent! Mais voici le rouge ténébreux qui se fait plus discret et qui attend patiemment, soit la belle pièce de viande pour l’accompagner, ou bien la tombée de la chaleur pour venir réchauffer les cœurs. D’un rouge opaque, un nez franc sur le cuir, les cerises et la violette avec un léger boisé et en bouche une belle structure tannique et une finale finement épicée. C’est long et envoûtant avec cette signature propre aux vins naturels et typiques de l’Émilie-Romagne, région gastronomique de choix! On ouvre sur une tablée copieuse et généreuse : tajine d’agneau à la marocaine ou simplement un bon burger maison façon gastronomique! Joli potentiel de garde, il va se bonifier sur les 5 prochaines années, mais c’est déjà prêt à boire, allez-y! ACHETER

Ursa Major 2017

Le vin idéal à savourer après les perséides! Pascal Chalon, au domaine La Grande Ourse, est un vigneron réputé de la vallée du Rhône pour ses vins élégants, fins et vrais! Culture certifiée bio et inspirée de la biodynamie pour les vignes centenaires tout près de Châteauneuf du Pape, à Suze-La-Rousse, dans le sud. Le pressurage des vendanges se fait à la main dans un vieux pressoir à cliquetis en bois à l’horizontal et les élevages en foudres anciens. La finesse d’Ursa major, la grande cuvée du domaine, vient de ce parfait équilibre entre la concentration aromatique des cépages et la finesse du boisé en arrière-plan. Un vin de garde, oui, mais qui s’ouvre déjà avec brio! Assemblage de grenache de syrah et de mourvèdre (vignes de 60 à 100 ans d’âge!), pour atteindre cette élégance et ce digeste, les grappes sont éraflées pour diminuer la dureté et l’astringence. L’élevage se fait sur une période de 18 mois en foudre, puis affinement en bouteille avant la mise en marché. À tous les sceptiques qui croient que les vins naturels sont toujours atypiques et sans intérêt pour le vieillissement… vous ne connaissez pas Pascal Chalon. En même temps, ça en fait plus pour nous, les quantités sont plutôt limitées. Oh, une étoile filante! Ah non, c’est le format magnum qui est aussi disponible en caisse de 3 bouteilles, héhéhé. ACHETER

Olé! 2017

«Nebbiolise-moi!» Est-ce que ça se dit? Quand on tombe en amour avec un nebbiolo comme le millésime 2017 de Olé! de chez Dirupi? Eh bien, moi, je le dis. Un vin rouge vivifiant et d’un charme incroyable. Oubliez le nebbiolo du Piémont, sa rusticité et ses tanins fermes et pensez fruit, éloquence, beauté et grâce! Dirupi, ce sont des vignes flanquées à 600 mètres d’altitude dans les Alpes italiennes en bordure de la frontière Suisse. Quand on parle de l’influence du terroir, voilà! D’un rouge cerise hypnotisant, un nez rappelant les fraises des champs avec une force tranquille qui annonce un grand vin et une bouche impeccable! La texture des tanins fondus au fruité et à la délicate touche épicée, c’est long, droit, savoureux et soyeux. Du grand! Rien ici qui vous arrachera les gencives, mais un sérieux permettant aussi un repos en cave. C’est énergisant et profondément agréable, tout comme le sont les deux amis vignerons à la tête de ce petit domaine ne cultivant que le nebbiolo. Bon, je dois aller chez le boucher chercher mes magrets de canard, j’ouvre du Olé! pour mes amis ce soir. Santé! ACHETER