Entrevue avec Casè

Alberto Anguissola, vigneron et homme des plus attachants, élabore des vins sans maquillage avec la typicité locale de la magnifique région de l'Émilie-Romagne, dans le nord de l'Italie.  Avec son domaine artisanal et ses vielles vignes juchées à plus de 600 mètres d'altitude, il tente de traduire (avec brio!) la plus pure expression des terroirs, des millésimes, des cépages et du savoir faire traditionnel de la région avec des cépages locaux comme la barbera, la bonarda, la croatina, la malvasia et l’ortrugo, mais aussi avec des vignes françaises de pinot noir et de marsanne.

Depuis 1998, un retour aux sources est entamé par Alberto afin de redécouvrir les vrais goûts du vin, selon lui trop aseptisés à force de développement technologique et d'industrialisation des processus de fabrication. Chez Casè, donc, depuis le tout début, aucun produit de synthèse dans les vignes ou dans le chai. Une terre saine pour la nature et pour l'homme. Tout est là, naturellement, afin d'arriver à de brillants résultats, l'objectif premier étant d'obtenir des raisins sains au moment de la récolte. À partir de là, tout y est pour réaliser des flacons uniques. En fait, non... il tient à préciser qu'on ne peut pas simplement presser et laisser le jus se transformer tout seul. Il faut l'expérience, la patience,  savoir déguster et reconnaître l'évolution des vinifications, beaucoup de minutie, goûter et goûter encore...  et l'amour des choses bien faites! Lentement, mais sûrement et la qualité avant la quantité!

Vous avez envie de faire voyager vos papilles et de découvrir l'essence des vins naturels? Les vins de chez Casè viennent tout juste d'arriver. Des flacons d'automne par excellence!

Bonne lecture et santé!

Alberto avec Julie et Valériane, lors de la première édition de Raw Wine Mtl en 2018.

 VDLV - Comment présenteriez-vous votre domaine en quelques mots?

ALBERTO- Casè, c'est un petit domaine indépendant crée en 1998 dans les collines du Val Trebbia, une région d'une grande beauté naturelle située dans le nord de l'Italie. Le tout a débuté avec un tout petit vignoble (environ 1 hectare) de pinot noir que j’ai planté moi-même autour de l'ancienne maison de campagne de mes grands-parents. Au fil des ans, j’ai développé, soit en plantant de nouvelles vignes, soit en récupérant d'anciennes parcelles dans la région qui ont été plantés il y a 50 ou 60 ans et qui n'étaient plus entretenues par les propriétaires.

VDLV - Qu’est-ce qui vous a mené à la vigne?

ALBERTO- La passion... Passion pour la vinification, bien sûr, mais aussi pour le genre de vie et de société que ce monde implique. J'ai commencé mes expériences de vinification bien avant 1998, profitant de mon temps libre pour apprendre auprès des vignerons les plus expérimentés de la région.

 VDLV - Comment se compose l’équipe aujourd'hui et qui fait quoi?

ALBERTO - Aujourd'hui, Casè est configuré comme un partenariat de petite entreprise entre moi et mon vieux camarade du lycée, Diego. Je suis employé à temps plein dans l'entreprise, supervisant toutes les activités de la vigne à la cave, tandis que Diego travaille à temps partiel principalement dans le marketing et la gestion de l'entreprise. Nous sommes aidés par quelques collaborateurs stables, par un réseau d'agriculteurs locaux échangeant des services entre eux (traditionnellement une pratique courante dans nos campagnes), et par des travailleurs saisonniers aux heures de pointe.

VDLV - Sur le long terme, quels sont vos projets ou la vision pour le domaine?

ALBERTO - Casè est une entreprise en pleine croissance, mais je suis bien conscient qu'elle ne doit pas croître éternellement. Au-delà d'une certaine dimension, il est impossible, à mon avis, de faire du vin de manière vraiment naturelle. Nous avons de nombreux plans et projets en tête, mais nous voulons conserver notre esprit «expérimental», en essayant différentes manières de faire du vin naturel. Par exemple en utilisant de grands fûts de bois pour la fermentation, une tradition qui a au moins deux mille ans dans notre région et qui a été décrite par Strabon au 1er siècle avant notre ère.

VDLV - La philosophie derrière vos vins?

ALBERTO - Produire un vin distinctif et unique. L'objectif premier est précisément de produire des vins différents du «goût standard», des vins avec un goût variable à chaque année, en fonction des caractéristiques du territoire et du climat.

VDLV - Et qu’est-ce qu’un vin naturel pour vous, en une phrase? 

ALBERTO - Pour moi, le vin naturel et le monde entier qui l'entoure représente, en un certain sens, la recherche de nos origines et de nos racines, qui doivent aujourd'hui plus que jamais être assez profondes pour nous maintenir stables face à un monde en changement continu et frénétique.

VDLV - Remarquez-vous les effets du réchauffement climatique sur la vigne, les sols et l’élaboration des vins?

ALBERTO - Définitivement. La période de «vendemmia» (vendanges) s'est progressivement déplacée de septembre - octobre à la fin août. La neige, qui couvrait nos collines pendant des mois en hiver, est devenue de plus en plus rare. Les précipitations sont devenues assez imprévisibles, avec des averses très intenses séparées par de longues périodes de sécheresse.

VDLV - Si ce n’était du vin, vous vous verriez dans quelle branche?

ALBERTO - Ah... Ha... Je n’en ai aucune idée…

VDLV - Parmi tous vos vins, quelle est votre cuvée chou-chou et pourquoi?

ALBERTO - Je dirais notre Riva del Ciliegio (trad. colline des cerisiers). C'est un pinot noir sec, vif et minéral. La période de macération et le vieillissement en fûts de bois ajoutent de la structure et de la complexité à un vin qui peut évoluer plus de 15 ans en bouteille, donnant un résultat différent et surprenant chaque année. C'était le premier vin que nous ayons produit et je me souviens encore du millésime 2006 exceptionnel.

VDLV - Quelques mots sur les vins fraîchement arrivés au Québec. Sans réfléchir, dites-nous les premières impressions, sensations ou images qui vous viennent à l’esprit pour les cuvées suivantes:

CasèBianco 2019 (orange)

ALBERTO - Élaboré à partir de quatre cépages blancs différents qui poussent sur une même parcelle à côté de cépages rouges. La complantation était courante par le passé dans notre région. Nous avons choisi de nous en tenir à la tradition même dans le processus de vinification, en utilisant une macération modérée sur les peaux qui donne un résultat surprenant de parfums sucrés et fruités associés à un goût sec inattendu. 

Calcarot 2016

ALBERTO- Calcaròt est un vin artisanal élaboré comme nos grands-pères l'avaient fait avant l'avènement de la production industrielle du vin. C'est un vin rustique, honnête, et quand je le bois j'ai toujours en tête (et souvent physiquement devant moi) des plats de notre cuisine locale à base de charcuteries, de fromages savoureux, de pâtes farcies et de gibier.

Pinot nero 2015

ALBERTO- Notre pinot noir est un vin élégant, mais avec une saveur très locale. Il a déjà 5 ans (c'est beaucoup par rapport aux normes d’aujourd’hui) mais on sent qu’il est encore extrêmement jeune et frais. Il parle des hautes collines face au soleil et au vent, et de son sol pauvre et rocailleux.

VDLV - Grazie Alberto! Bon courage pour les vendanges et au plaisir de venir te voir de l'autre côté de la pandémie!