Consultez nos nouveaux arrivages! Nous avons reçu plein de stocks!

Petite explication sur la biodynamie

On connaît les vins bios, on entend beaucoup parler des vins natures et il y a, entre les deux, les vins issus de l’agriculture biodynamique. Peu de gens sont familiers avec ce terme et cette philosophie agriculturale qui semble parfois un peu trop ésotérique pour certains. Cette méthode d’agriculture suit le calendrier lunaire créé par Maria Thun en 1963. Ce sont les cycles de la lune qui guident la période des activités aux champs et au chai. Il y a des jours racine, fleur, fruit et feuilles… Tout comme les cycles lunaires influencent la marée, ils affectent également les sols, les végétaux, les êtres vivants… Pour beaucoup d’agriculteurs et de vignerons, il s'agit d'une façon d’être à l’écoute de ce qui les entourent afin de simplement aider la nature à suivre son cours.

Tout ceci repose sur les fondements proposés en 1924 par le philosophe d’origine autrichienne Rudolf Steiner, sous la forme de huit conférences. Sa méthodologie étant plus influencée par la spiritualité que par la science, cela crée du scepticisme. Les cours de Steiner seront ensuite imprimés en 1925 sous forme de guide d’agriculture disponible à tous, un cours qui devient l’icône d’une révolution verte.

L'ami Rudolf Steiner

À l’époque, ce cours répond aux inquiétudes des agriculteurs qui observent la dégradation des sols et l’appauvrissement de la qualité des aliments et c’est l’agriculture industrielle qui est mise en cause. Pourquoi? Parce que de plus en plus d’engrais chimiques et de produits phytosanitaires sont à l’emploi et détériorent la vie des sols.  Ça résonne toujours avec ce qu’on vit aujourd’hui, vous ne trouvez pas? Rudolf propose de dynamiser les sols et les végétaux à l’aide de préparations thérapeutiques. Par exemple, la bouse qui passe l’hiver dans le sol, enfouie dans une corne de vache. Au printemps, ce sera un riche compost à diluer dans l’eau pour ensuite l'épandre sur les sols afin de les enrichir (préparation 501). De même avec la préparation de quartz broyé (silice) dans une corne qui sera pulvérisée aux premières heures du matin sur les feuilles des fruits et légumes afin de les dynamiser (préparation 502).

La préparation 501, ou bouse de corne

Plusieurs de nos vignerons pratiquent la biodynamie. Certains ont la certification Demeter, peu connue ici, mais très courante en Europe, et d’autres, sans certification, en suivent la méthodologie et s’en inspirent. Si vous parlez à un vigneron pratiquant cette méthode, il vous dira à quel point la vie dans les sols a repris de la richesse et favorisé la biodiversité. Quand on parle de vins vivants, c’est aussi ce à quoi on fait référence. Ce sont des vins sains, vrais et qui vont connaître différentes expressions selon sa période d’évolution.

En vacances sur le bord de notre magnifique fleuve Saint-Laurent, il y a deux semaines, j’ai des amis qui étaient très sceptiques par rapport à mes explications. Ceci dit, il n’y a personne à convaincre de quoi que ce soit, c’est simplement une philosophie et une méthode d’agriculture. À la fin du séjour, avec nos veillées et les nombreux moments à contempler les variantes de la marée, ils m’ont avoué comprendre un peu mieux ce que j’essayais d’expliquer maladroitement.

En visite à Montréal en septembre dernier, le vigneron slovaque Jan Zaborsky (Pivnca Brhlovce) a répondu de façon très imagée à la question d’une participante à son atelier :

Jan Zaborsky, à la porte de son chai

- Qu’est-ce que vous voulez dire quand vous dites que vous êtes à l’écoute de la lune et du cosmos?

- Présentement, je vous parle, à vous tous. Je suis face à vous, je vous regarde en m’exprimant et la conversation et la compréhension est fluide et facile. Disons que je me mets à tourner lentement sur moi-même tout en continuant la conversation avec vous… Je parle au même débit et sur le même ton. Là… maintenant, je vous fais dos. Je parle exactement de la même façon, mais vous m’entendez moins bien et vous vous demandez probablement pourquoi je suis dos à vous. On se comprend définitivement moins bien et je ne vois pas si quelqu’un a une question. Mais voilà que je complète mon tour et que notre échange redevient fluide… »

__________________________

Cette semaine, trois vins issus de l’agriculture biodynamique pour faire rayonner les vignerons qui ont à cœur la santé naturelle du raisin pour faire des vins qui expriment la vitalité de la terre. Comme nous l’a dit Guy Jones du domaine Sota Els Angels en Catalogne : Less is more! Il faut faire confiance à la nature.

- David 

 

Flow tinto 2018, Empordà

«Less is more» comme disait l’autre! 😊 Maria et Guy, dans la magnifique région montagneuse d’Empordà en Catalogne travaillent selon les principes de la biodynamie avec le moins d’intervention possible afin, je cite : « d’extraire l’âme de chacun des cépages tout en améliorant l’équilibre et l’harmonie naturelle de l’environnement ». Une belle philosophie de travail et des vins d’une énergie et d’une fraicheur vivifiante. Flow tinto c’est le rouge pour se faire plaisir sans chichis. Gourmand, fruité et d’un digeste imparable, c’est l’ami de toutes les tablées.

Ornicar 2018, Minervois

Élégance et charme total... on craque! Ornicar, c’est une bombe de fruit. On pense particulièrement à la cerise, au velours des tanins bien fondus et à la longueur en bouche. Une maîtrise absolue de l’élevage en barrique.  Jean-Baptiste Sénat n’embouteille ses vins qu’en jour fruit afin de leur donner ce croquant unique à faire rougir… Il faut absolument essayer!

Grande ourse rouge, Côtes-du-Rhône villages 2017

«Aimes-tu le Rhône, comme moi?» que chantait Boule Noire. Vous trouverez ici une super découverte, si ce n’est déjà fait! Les vins de Pascal Chalon, au domaine de La Grande Ourse sont d'une grande finesse sur des nez envoûtants à s’y perdre! Le pressurage se fait à la main avec un pressoir horizontal à cliquetis et l'élevage en vieux foudre pendant 12 mois. Un Côtes-du-Rhône village d’une belle concentration, prêt à boire, mais n'hésitez pas à cacher quelques bouteilles de la visite pour y revenir dans quelques années!