Avis important : Dès le 18 janvier 2022, le passeport vaccinal est obligatoire afin de récupérer vos commandes de vin à la SAQ

Walter de Battè

 

En octobre dernier avait lieu la remise des prix de l’organisation Slow Wine en Italie. Cette 23e édition a décerné quelques 218 Chiocciole, le prix d'excellence pour la manière dont un domaine interprète les valeurs organoleptiques, territoriales et environnementales de sa région. C’est plus de 27 000 vins dégustés partout en Italie et 2000 caves visitées, ce qui est fort impressionnant. Bien que la majorité des lauréats se situent dans le Piedmont et en Toscane, un vigneron se démarque dans le Nord-ouest de l’Italie, au cœur de la Ligurie.

Son nom? Walter de Battè.

 

Nous avons la chance et le privilège (c’est vraiment le cas de le dire, car la production de ses grands vins est minime) d’importer au Québec les sublimes vins de ce vigneron septuagénaire à la longue feuille de route. Juchés sur des parcelles surplombant la mer Méditerranée et travaillant des vignes en terrasses à de hautes altitudes, Walter et sa femme Anna n’ont rien à envier à la jeunesse, loin de là. Ils ont une forme physique impressionnante et à voir les marches en pierre et les sentiers à gravir pour se rendre jusqu’aux vignes au quotidien, on comprend rapidement pourquoi.

 

 

De plus, Walter qui est aussi conseiller et vinificateur pour d'autres domaines (dont Contado Veniglio et Primaterra) est loin d’en être à ses premiers millésimes. Ne prenant jamais rien pour acquis et étant toujours à l’écoute de l’environnement qui l'entoure, le vin nature, chez Walter de Battè, ce n’est ni nouveau ni une mode passagère. Ça a toujours été et ce sera toujours l’unique façon de faire du vin. Tout comme pour le vin orange. Il y a bien juste ici, en Amérique, qu’on emploie le terme «vin orange». Pour le vigneron des Cinque Terre, la macération sur peaux c'est la méthode traditionnelle d'élaborer du vin blanc. Il est impensable, pour lui, de faire fi de la richesse qui se retrouve imprégnée sur la pellicule d’un raisin. Contrairement à la pratique aujourd'hui généralisée de ne vinifier que le jus de presse pour le vin blanc, chez Walter de Battè, la macération sur peaux est primordiale et confère une inimitable profondeur et complexité à ses vins.

«L’âme de tout vin repose dans sa peau. Nous avons un environnement de culture intact et les minéraux, ainsi que les notes saumâtres de la mer, s'accumulent sur les levures trouvées sur les peaux». 

On comprend très bien ce dont il parle quand on déguste une cuvée comme son Harmoge 2018, un vin blanc de macération (vin orange) qui nous laisse dans un état méditatif. Il s'agit d'un assemblage des cépages bosco, vermentino et albarola avec une macération sur peaux de 5 jours en cuves d’inox. La fermentation se poursuit en fûts de 500 litres (pas de bois neuf!), suivi d'un élevage sur lies pour une période de 15 mois. Le nez de ce vin! Un nez! Complexe sur des notes de fruits tropicaux confits, de noix salées, de thym et portant littéralement une brise de la mer Méditerranéenne. La bouche contient de légers tanins avec une longue finale qui se termine sur une note saline. Profond et unique, on a affaire à un vin d'introspection qui évolue à chaque gorgée. 

 

Au domaine, on retrouve les cépages blancs tels que le bosco, l’ortrugo, l’albarola, le rossese bianco, le vermentino de même qu'un peu de roussanne et de marsanne. En rouge, ce sont le sangiovese, le canaiolo et le ciliegiolo qui ont l’accent local, mais on y retrouve également du grenache et de la syrah.

Ces deux derniers cépages s’épanouissent pleinement, bercés par la brise marine et surplombant la mer, depuis une vingtaine d’années sous les soins de Walter de Battè. On les retrouve assemblés dans la cuvée Çerico 2017 que nous n’avions pas reçue au Québec depuis deux ans. C’est un canon de vin rouge sur de subtils arômes de notes balsamiques, de cuir, de truffes et d'épices douces. Une sensation de puissance et de profondeur s’ouvre sous nos pieds. Quelque peu sur des arômes tertiaires qui pointent subtilement et d’une teinte qui démontre une belle sagesse, les tanins sont fondus et le vin nous fait voyager. Un vin qui plaira sans contredit aux amateurs des crus du Rhône Nord.

 

 

Julie et Valériane, nos deux fondatrices chez Le vin dans les voiles, ont eu la chance de rendre visite à Walter et Anna en octobre dernier. Vous dire la jalousie du reste de l’équipe! Elles en sont revenues chargées à bloc et ressourcées par la magie qui opère quand on se retrouve dans le village de Riomaggiore, au cœur des Cinque Terre que l’UNESCO a inscrit sur la liste du patrimoine mondial en tant que paysage culturel. Par contre, ce qui les a le plus inspirées, c’est l’énergie et la sagesse du couple qui transcendent les vins. Aujourd’hui, encore, ils sont à défricher et à nettoyer des parcelles juchées en hauteur et en terrasse afin de planter de nouvelles vignes. La relève vinicole se fait rare dans la région et Walter s'est donné la mission de faire tout ce qu'il pouvait pour préserver le terroir viticole des Cinque Terre; une tâche colossale. Il a à cœur la transmission de ce terroir et de cette richesse naturelle qui lui est si chère et ça se goûte dans chacun de ses vins de grandes émotions. 

 .

LES VINS DISPONIBLES À SE PROCURER

CARLAZ 2019

Avec ce vermentino en macération, en fermant les yeux, on sent presque l'air salin et la bruine des vagues.
.

.
Découvrir des vins qui donnent le grand frisson avec ce sublissime vin orange.
.
..
.
Gastronomie en vin rosé foncé, suave et gorgé d’arômes de petits fruits rouges soutenue par la salinité typique de la région.
.

 

TONOS 2017

Canon de pureté à la fois structuré et élégant, du grand nature pour les grandes occasions et les caves de collectionneur.

 ÇERICO 2017

Vin rouge de méditation, la grande maîtrise et le savoir-faire du vigneron Walter de Battè. 

 

DÉCOUVRIR TOUS LES VINS DE L'ITALIE EN STOCK 

RENCONTRER LE COMPAIR IGOR ET SES VINS RÉCONFORTANTS 

RETOUR À NOS CARNETS DE VIN