Émilie-Romagne en 3 vins

Émilie-Romagne en 3 vins

Connaissez-vous les vins italiens de la région de l’Émilie-Romagne? Jolis petits bijoux d’authenticité, nous avons souvent des commentaires élogieux de la part de nos clients qui les découvrent pour la première fois. Pour plusieurs, ils retrouvent enfin le goût des vins découverts et consommés en Italie.

Chez VDLV, nous travaillons avec trois domaines situés dans cette région gastronomique réputée pour son jambon de Parme, son vinaigre balsamique de Modène et son parmigiano reggiano, entres autres.

Fait intéressant, on dénote chez ces trois vignerons (Massimiliamo Croci, Elisabetta Montesissa et Alberto Anguissola) une signature reconnaissable, sur les vins rouges notamment. Vins parfois légers ou plus structurés selon l’élaboration, on y retrouve des arômes que nous pourrions ici associer à la période automnale : humus, sous-bois, cuir, balsamique et terreux. La souplesse en bouche, qui exprime souvent bien plus de fruit qu’on en perçoit au nez, confère un digeste irréprochable à ces vins d’artisans. Car ce sont bel et bien des vins d’artisans élaborés de façon traditionnelle, des vins vivants qui expriment avant tout un terroir et un savoir-faire de la région. Pas surprenant que pour des accords mets et vins, on peut facilement s’inspirer des spécialités locales, elles sont naturellement fait pour partager la même table.

Voici donc trois vins rouges que nous vous proposons de découvrir, brillants exemples de typicité et de terroir. C’est le temps de sortir vos recettes d’automne pour les accompagner : soupe à l’oignon gratinée, poêlée de champignons sauvages, burger de chevreuil, risotto à la truffe extra parmesan ou simplement une belle assiette de charcuteries. 

 

Émilie-Romagne, 3 vins à découvrir 

Calcarot 2015, vino rosso - Casè

Assemblage des deux cépages rouges les plus connus de l’Émilie-Romagne, soit le bonarda et le barbera. Voilà un vin rouge dense et bien juteux aux jolis reflets violacés tournant vers le rouge ocre et tuilé avec le temps. La gourmandise fruitée du bonarda mariée au caractère épicé et végétal du barbera en font un rouge complet et complexe. Vielles vignes d’une cinquantaine d’années qui s’expriment avec brio sur un millésime avancé. On profite des arômes tertiaires présents de ce vin empreint de sagesse qui appelle une jolie pièce de viande et ses champignons poêlés.

 

Rio Fratta 2018, vino rosso - Elisabetta Montesissa

Une syrah aux accents de cuir et aux notes balsamiques bien présentes, ce vin rouge devient rapidement un des préférés pour les amateurs du style. Sous son apparente rusticité se cachent des arômes fruités de cerises noires et une finale finement poivrée et représentative du cépage. En jeunesse, la bouche est structurée et sur ce 2018, les tanins sont présents, mais fins et détendus. On a envie d’une assiette réconfortante, que ce soient des légumes racines rôtis bien assaisonnés ou un burger de champignons pour les végétariens et une pièce de chevreuil ou de canard pour les amateurs de viande.

 

Riva del Ciliego 2019, igt - Casè

Pinot noir. Magnifique pinot noir. Plusieurs sommeliers et amateurs de vins naturels ont littéralement craqués pour le Pinot Nero de chez Casè. Mais voilà que nous avons mis la main pour la première fois sur sa grande cuvée. Les vignes étant en haute altitude, soit entre 500 et 600 mètres et sur des sols calcaires, le pinot noir s’exprime avec une délicate fluidité. Le vigneron a laissé macérer le tout 25 jours pour apporter texture et rondeur à son jus avant de terminer les vinifications et de laisser le vin en élevage pendant deux ans! Rouge dense et gourmand, c’est charnu et charmeur à souhait tout en restant d’une délectable buvabilité. On pense à des arômes de fruits rouges bien mûrs sur fond de torréfaction, de léger cuir et des notes de chocolat noir. Une telle expression du pinot noir à ce prix-là, on saute dessus!