Consultez les prochains arrivages

Vin orange pour tous!

Ce n’est pas un secret, le vin orange est présent sur les cartes de tous les restos, sur les tablettes de la SAQ et dans le cellier de bien des buveurs de vin. L’engouement pour ces vins par les consommateurs québécois a pris son envol au cours des cinq dernières années et continuent encore de piquer la curiosité des amateurs de vin et de gastronomie, avec raison. Par contre, pour de nombreuses personnes ce n’est pas encore très clair ce qu’est réellement un vin orange. On voit des yeux s’écarquiller devant le terme. Vin orange?

On démystifie le tout avec, à l’appui, quelques conseils de belles cuvées pour découvrir ces vins de grande polyvalence accessibles à tous.

 

Qu’est-ce que le vin orange?

Ce qu’on appelle ici, un vin orange, est en fait un vin blanc. Hmmm... Un vin blanc? Oui, un vin blanc de macération. Hmmm... de macération? Oui, de macération.

Généralement, pour élaborer un vin blanc, les raisins sont pressés et ce sont uniquement les jus qui sont vinifiés. Pour élaborer un vin rouge, on va macérer les jus avec les matières solides du raisin, soit la peau, les pépins et parfois même la rafle. Pour ce qui est du vin orange, l’image simple pour visualiser le processus, c’est de vinifier un vin blanc à la façon d’un rouge, c’est à dire en laissant les jus macérer avec les matières solides du raisin. De cette façon, à la manière d’une infusion de thé ou de tisane, les matières solides des raisins qui se trouvent dans la cuve de fermentation, donnent au vin de la texture, de la couleur, de la matière et de la richesse. Donc quand on parle d’un vin orange, on fait référence à un vin blanc de macération sur peaux et qui aura une teinte plus ambrée qu’un vin blanc traditionnel, d’où son nom. Mais là encore, la teinte et les profils des vins oranges varient d’un vin à l’autre, selon les cépages et le temps de macération.

À essayer: Je vous propose de découvrir deux vins oranges italiens aux profils bien différents afin de pouvoir les comparer. Premièrement, la cuvée Di rado 2019 provenant de la Vénétie, dans le nord du pays, chez Il Roccolo di Monticelli. On y retrouve une sélection des meilleures grappes de vieilles vignes de garganega et de trebbiano sur une macération de 6 mois (180 jours!). Le vin est gourmand et rond sur une teinte jaune doré offrant des arômes citronnés, légèrement levurés et de jolis amers sur une fine astringence gastronomique. Magnifique!
À côté, on essaie le joli vermentino Stralunato 2020, en provenance de la Ligurie, en bordure de la mer Méditerranée chez Il Torchio. Cette cuvée, toujours attendue au Québec, fait trois jours de macération pour une teinte légèrement plus ambrée que la cuvée précédente. Le nez rappelle les effluves marines que l’on retrouve en bouche avec une minéralité bien présente et des arômes de zeste d’agrumes sur une trame qui fait saliver.

 

D’où provient le vin orange?

Le vin orange, ou vin blanc de macération, ne date pas d’hier, oh non! Récemment, on vous parlait des vins traditionnels de la Géorgie pour lesquels on retrouve des traces remontant jusqu’à 8000 ans… Et bien les Géorgiens ont toujours vinifié les vins blancs de cette façon, ça donne une idée! Le vin orange n’est pas qu’une tendance, mais bien une récente découverte de notre côté de la planète et qui a vite fait d’intéresser les amateurs de vin, les sommeliers et même les vignerons d’ici. D’ailleurs, c’est bien juste l’occident qui parle de vin «orange», car ailleurs, que ce soit en Espagne, en Italie, en Slovaquie ou en Géorgie, on parle de vin blanc, tout simplement. Nous ne retrouvons pas non plus le terme «orange» sur les étiquettes de ces vins, ce terme n’étant pas admis par les systèmes d’appellations qui reconnaissent plutôt ce type de vin comme étant du vin blanc.

À essayer: Pour goûter un vin orange traditionnel géorgien, je vous invite à découvrir la cuvée Kisi-Khikhvi 2019 du domaine Gotsa. Le vigneron parle de ses vins comme des vins ambrés, puissants et texturés qui racontent son pays. Vinifié et élevé 16 mois durant en kvevri (amphore géorgienne) enterrée sous terre, on y retrouve des notes d’abricots séchés, de miel et d’épices douces sur une bouche dense, pleine et structurée. À essayer sur des côtelettes d’agneau à la méditerranéenne.
À côté, on essaie le pinot blanc Impression 2019 de Pivnica Brhlovce en Slovaquie. Cette cuvée est un modèle d’élégance et de pureté. Macération de 7 jours de ces raisins provenant de sols volcaniques et élevage en fûts d’acacia et de chêne. Frais, long et profond, on pense à des fruits à chair blanche sur une fine touche d'agrumes et des nuances de poivre blanc. Par ici les ceviches de poissons et fruits de mer.

 

Le vin orange, qu’est-ce que ça goûte?

Le monde des vins oranges regorge d’autant de possibilités que celui des vins blancs ou rouges. Dépendamment des cépages utilisés, de la longueur des macérations, de la provenance du vin et de la technique de vinification et d’élevage, il peut y avoir d’énormes différences d’un vin à l’autre. Il ne faut pas se fier à une seule expérience, ce serait se priver de nombreuses belles possibilités. On peut s’attendre, en général, à avoir des vins proposant de beaux nez aromatiques sur des fruits frais ou confits, des notes épicées, herbacées ou florales et des amers enveloppants. Ce sont majoritairement des vins secs et frais avec une présence tannique pouvant être très subtile et parfois toute en puissance. Il ne faut jamais hésiter à laisser quelques bouteilles dormir en cave, ce sont très souvent des vins qui ont de jolis potentiels de garde. On les boit frais et pas trop froid, afin qu'ils expriment au mieux leurs personnalités et un passage en carafe peut aussi s'avérer bénéfique

À essayer: Voici, une dernière proposition à découvrir pour mystifier vos papilles et celles des plus grands connaisseurs. Le domaine Geschickt en Alsace est passé maître dans l’art des macérations et réussit un tour de force avec ce Riesling Wineck Schlossberg Skin Contact 2018. Vignes issues des réputés sols de granit de la parcelle Grand cru Wineck-Schlossberg sur une macération pelliculaire de 30 jours. Vin solaire, aromatique et épicé avec un fort potentiel de garde, une vraie bouteille de collection!

 

Vin orange et vin nature.

On ne peut pas prendre pour acquis qu’un vin orange est nécessairement un vin nature. Par contre, le fait d’infuser les matières solides des raisins dans le moût en fermentation confère au vin une richesse et une structure qui en font un vin solide et naturellement protégé. Il y a une raison pourquoi cette méthode de vinification existe depuis des milliers d’années; les antioxydants et les tanins se trouvant dans la pellicule du raisin protègent le moût en fermentation, et au final le vin, de l’oxydation. Avec l’acidité que l’on retrouve dans les vins blancs, voilà une superbe combinaison pour pouvoir diminuer et même éliminer l’ajout de sulfites qui eux, n’existaient pas à l’époque. 

Découvrez toute notre belle sélection de vins oranges, il y a vraiment de quoi se faire plaisir et dans tous les styles. Allez-y, vous verrez!