Du rosé avec le sommelier Keaton Ritchie

Du rosé avec le sommelier Keaton Ritchie

Vous l'avez certainement croisé si vous êtes déjà allé dans les restaurants/buvettes Larrys et Lawrence dans le quartier Mile-End; Keaton Ritchie est un sommelier curieux, d'une grande ouverture et amoureux des vins naturels. Ses cartes de vins sont à la fois excitantes et équilibrées, c'est difficile de faire un choix! Fait intéressant; Keaton adore le rosé et ses cartes reflètent sa passion; elles sont garnies de rosés à l'année longue, que ce soit au verre ou à la bouteille. On lui a demandé de nous expliquer son fort penchant (que nous partageons!) pour le rosé.  

Travailler le rosé à l’année en restauration m’a toujours paru évident

"Travailler le rosé à l’année en restauration m’a toujours paru évident - on ne vide pas nos celliers et nos cartes de vins rouges à l’ouverture des terrasses ni de blancs à l’arrivée du premier gel d’automne. Pour moi, la large catégorie du rosé offre une énorme diversité de styles avec un potentiel énorme à table, tout comme le blanc, le rouge, l’orange.

Du rosé pâle provençal, frais et peu tannique (comme L’Apostrophe des Terres Promises, avec ses arômes de melon, de fraises, de poivre blanc et de garrigue) s’accorde aussi bien sur une une réconfortante salade tiède de légumes racines rôties, rehaussée par quelques herbes et une vinaigrette au citron confit, que sur l’emblématique plateau de légumes de printemps croquant et d’aïoli.

Un rosé foncé plus gourmand et épicé peut accompagner braisés et mijotés, apportant une fraicheur au repas hivernal le plus réconfortant tout comme il pourra couper dans le gras de la charcuterie de l’apéro sans dominer les fromages. 

Il ne faut pas non plus négliger les bulles rosés, autant pratique comme coupe-soif qu’en accord avec tous ces plats épicés, vinaigrés, complexes et aromatiques parfois plus compliqués à accompagner avec du vin.

Le rosé comme catégorie n’est pas non plus sans ses vins singuliers, vins d’émotions et de profondeur qui font réfléchir; je pense au Rosato de Walter de Batte, Les Croses des Frères Soulier, le Bain-Marie de No Control… bref, vive le rosé!"

-Keaton Ritchie