Consultez les prochains arrivages

Nouveautés qui font de l'effet


Pour les curieuses et les curieux toujours à l’affût des nouveautés disponibles chez Le vin dans les voiles, voici de quoi vous réjouir! On prend le temps de mettre en lumière des vins qui nous ont fait vibrer et que nous recevons au Québec pour une toute première fois.

Nous travaillons avec des vigneronnes et vignerons élaborant des vins naturels et à échelle humaine, non industrielle. Parfois, certaines cuvées se font en grande quantité et ont la chance de se faire connaître auprès d’une large clientèle diversifiée, mais parfois, ce sont de petites pépites qui arrivent à coup de 48 ou 60 bouteilles et que les connaisseurs et amateurs des domaines respectifs attendent avec impatience. Il faut toujours se tenir prêt! 

En ce mois de juin, avec les cinq nouveautés qui font de l’effet, on va en Tchéquie voir le domaine Syfany qui fait son entrée fulgurante au Québec, en France avec les vignerons chouchous du vin nature et bons amis que sont Les Frères Soulier et Olivier Cohen dans le sud avec un petit arrêt pour découvrir ce qui se fait en blanc à Bordeaux chez Christophe Pueyo et on termine en Italie chez l’ami Walter de Battè qui transcende le monde du vin avec ses flacons de grandes dimensions.

Tous nos vins (ou presque) sont en format caisse de 6 bouteilles, comme ça c’est facile de se partager les découvertes entre amis.

Santé!

.







Vive les petits fruits rouges et la fraîcheur! Le cépage blaufrankisch comme on l’aime et fait pour les adeptes de vin fluide et souple, on craque pour Frankovka 2017. On met au frais avant de déguster et de ressentir l’énergie vibrante que l’on retrouve dans tous les flacons du domaine Syfany. Vins naturels de la Tchéquie, c’est un gros oui!
.

 Le cœur veut fendre tellement c’est bon! Vin blanc 100% sauvignon, on retrouve avec Achillea 2019, la touche sensible du vigneron Christophe Pueyo à Saint-Émilion. Fermentation et élevage en barriques de 500 litres, c’est de la haute voltige. Bouche puissante, riche et complexe avec une tension et une minéralité qui ajoute une belle buvabilité. Potentiel de garde de 5 à 10 ans, on en couche quelques bouteilles en cave et au moins une fois par année, hop, on carafe et on sert sur nos fruits de mer préférés.

 

La belle et rare pépite que voilà. Il y a quelques bouteilles disponibles de cette nouvelle cuvée des Frères Soulier, Untitled 2020. Si vous ne connaissez pas encore les frangins Charles et Guillaume Soulier, c’est parce que ceux qui connaissent, eux, n’en laissent jamais aux autres. Cuvée parcellaire 100% carignan sur sol d’argiles blanches et un élevage de 12 mois en barriques sans ouillage. Qui mettra la main sur trois paires de Soulier?

 

Quand le vigneron de la soif, Olivier Cohen, fait une Cuvée spéciale, les sommelières et sommeliers de la restauration salivent d’impatience avec un éclat lumineux dans le regard et avec raison, c’est du grand! Assemblage de deux millésimes de syrah, de carignan et de mourvèdre, c’est rempli d’émotion, de fruits mûrs sur une bouche dense et heureuse avec le digeste irréprochable qu’est la signature du vigneron. En plus, il a choisi de les mettre en caisse de trois bouteilles. On saute là-dessus pendant qu’il y en a! 



Vin de méditation est un bon terme pour cette cuvée exceptionnelle. Vivre une expérience marquante et comprendre ce que signifie un vin de terroir avec Saladero. Le vigneron Walter de Battè capte l’ensemble du paysage des Cinque Terre où il travaille et dans lequel ses vignes s’enracinent, face à la mer Méditerranée. Vermentino, albarola et bosco, cinq jours de macération et un an d’élevage en cuves inox. Salinité, miel, abricots confits, herbes aromatiques, romarin, agrumes, c’est un monde d’arômes qui s’ouvre devant nous avec une délicieuse et longue bouche en finesse. Une bouteille à ouvrir en matinée et à savourer lentement jusqu’au coucher du soleil pour en comprendre toutes ses possibilités. Saladero, c’est la vie!